La bague Metafram bronze BP25

Le coussinet autolubrifié en bronze BP25

La marque Metafram, s’est fait reconnaitre pour ses coussinets autolubrifiés à partir de la fin de la seconde guerre mondiale. Ils se sont imposés comme une référence dans le domaine de la transmission de puissance. En alliage bronze BP25, ferreux FP20 ou bien SO16 cette gamme de matériaux permet de grandes plages de fonctionnement en charge et vitesses.

Les performances du coussinet autolubrifiant bronze BP25

La bague bronze standard offre des plages de fonctionnements s’adaptant à de larges applications. Les coussinets autolubrifiants BP25 ont un très bon coefficient de frottement pouvant descendre jusqu’à 0,01.

 

La bague bronze Metafram est conseillée pour des vitesse élevées pouvant aller jusqu’à 6 m/s grâce à l’autolubrification. La bonne résistance à la corrosion donne à cette bague des domaines d’applications très large comme l’atmosphère marine, le nucléaire ou bien le contact avec les produits alimentaires.

Le fonctionnement du coussinet bronze autolubrifiant

Le matériaux Metafram BP25 est dit autolubrifiant. Son imprégnation forme un ménisque d’huile entre l’arbre et le coussinet ce qui lui confère une longue durée de vie. Ce coussinet bronze est sans maintenance.

Position à l’arrêt
Arbre en rotation
Après fonctionnement

coussinet autolubrifiant a l'arret

Arbre en contact avec le C.A. (Coussinet Autolubrifiant).

Présence d’un ménisque d’huile sous l’action des forces capillaires au point de contact.

Ce ménisque d’huile est très utile pour la lubrification au moment du démarrage.

coussinet autolubrifiant fonctionnement en rotation

L’huile est aspirée du C.A. dans la zone de dépression en haut.

L’huile est entraînée par la rotation de l’arbre et forme un coin d’huile qui produit la pression nécessaire pour soulever l’arbre.

Une partie de l’huile en circulation est forcée, sous l’action de la pression, dans les porosités du C.A.

coussinet autolubrifiant fonctionnement après

L’huile est réabsorbée par la C.A., sous l’action des forces capillaires.

Le ménisque d’huile se maintient au point de contact prêt pour une lubrification instantanée au nouveau démarrage.

Les variantes du matériau des coussinets bronze BP25

D’autres variantes au matériau BP25 existent. Nous avons dans notre gamme d’alliage sur demande des matériaux hautes vitesses pouvant aller jusqu’à 8 m/s ou bien des lubrifications à sec pour des applications spécifiques. Vous pouvez retrouver ces informations dans notre brochure, ou prendre contact avec nous pour étudier votre cahier des charges.

Bague bronze autolubrifiante disponible avec collerette, cylindrique ou sous forme d’ébauche usinable

D’autres variante au matériau BP25 existent. Nous avons dans notre gamme d’alliage sur demande des matériaux hautes vitesses pouvant aller jusqu’à 8 m/s ou bien des lubrifications à sec pour des applications spécifiques. Vous pouvez retrouver ces informations dans notre brochure, ou prendre contact avec nous pour étudier votre cahier des charges.

bague metafram droite bronze bp25 frittée

C’est le modèle bronze standard le plus classique utilisé pour des applications de guidage ou de rotation.

Ø intérieur : Ø1 – Tolérance F7 (F8 pour Ø1> 50 mm)

Ø intérieur : Ø2 - Tolérance : s7 (s8 pour Ø2> 50 mm)

Longueur : L > 10 Tolérance : 1 %

Longueur : L ≤ 10 Tolérance : 0,10 mm

bague metafram collerette bronze bp25 frittée

La déclinaison de la bague cylindrique avec une collerette

Ø intérieur: Ø1 : Tolérance : F8

Ø extérieur: Ø2 : Tolérance : s8

Longueur : L > 10 Tolérance : 1 %

Longueur : L ≤ 10 Tolérance : 0,10 mm

ebauche bronze bp25 metafram

Nous proposons également des ébauches. En respectant les recommandations Metafram il est possible de les usiner.

Nous proposons une large gamme d’ébauches autolubrifiante pour répondre au besoin de pièces spéciales ou de petites séries.

Bague bronze sur mesure

En ce qui concerne les bagues bronze sur mesure, nous proposons à nos clients une large gamme d’alliage et d’imprégnation pour satisfaire leur cahier des charges. Il est possible de retrouver ces informations sur la page de présentation des coussinets.

L’usinage d’un coussinet autolubrifiant

Les coussinets autolubrifiants BP25 peuvent être réusinés que ça soit pour une modification de longueur, une reprise de tolérances ou bien l’usinage d’ébauches. Certaines précautions doivent être prises pour conserver l’aspect autolubrifiant de la pièce. Il faut utiliser des outils spécifiques au BP25 ainsi qu’une réimprégnation adéquate.